Biomécanique de l’os. Application au traitement des fractures

L’os est un matériau anisotrope et viscoélastique. Il se forme et se résorbe en fonction des contraintes mécaniques qu’il subit (loi de Wolff). Sa résistance varie en fonction de la direction suivant laquelle la charge est appliquée. L’os est plus fragile en tension qu’en compression. L’activité musculaire modifie les contraintes supportées par les os in vivo. La consolidation osseuse est influencée par des facteurs mécaniques : la question la plus importante est le choix entre une fixation stable ou une fixation instable.

Méningites


Les méningites bactériennes sont liées à l’envahissement du liquide céphalo-rachidien (LCR) par une bactérie qui s’y développe.

Angioplastie transluminale des artères coronaires


L’angioplastie transluminale coronaire percutanée est devenue une technique de revascularisation myocardique de référence. Les améliorations successives dont elle a fait l’objet ces dernières années font qu’elle peut dorénavant être envisagée chez la plupart des patients, dans des situations cliniques variées (angor stable, angor instable, ischémie silencieuse, infarctus aigu, postinfarctus) et pour une grande majorité des lésions coronaires.

Une perte de connaissance à 72 ans


Monsieur V., 72 ans, consulte en cardiologie pour chute dûe à une perte de connaissance.

Reflux Gastro-Oesophagien (RGO) chez le nourrisson et chez l'enfant


Le RGO représente la première cause de vomissements chez le nourrisson. Toutefois c’est un diagnostic d’élimination, et il est indispensable de s’assurer qu’il n’existe pas d’autres étiologies (chirurgicales ou médicales) aux vomissements.

Aspects psychologiques dans l’insuffisance cardiaque

Parmi les pathologies somatiques chroniques et invalidantes, l’insuffisance cardiaque se caractérise non seulement par une limitation d’autonomie parfois majeure, mais aussi et surtout par le caractère anxiogène de la dyspnée et du risque permanent de la survenue d’un trouble aigu du rythme cardiaque et d’une mort subite.

Un syndrome douloureux thoracique hospitalisé en USIC


Madame C., 64 ans, est hospitalisée en USIC pour un syndrome douloureux thoracique.
Antécédents
Tabac: 40 paquets-année. Hypercholestérolémie connue traitée par régime. Surpoids (1 m 57, 68 kilos).
Apparition il y a 3 heures, au repos, d'une douleur médiothoracique rétrosternale, en étau, avec éructations,
vomissements et bâillements incessants. La douleur irradie dans les épaules et la mâchoire inférieure.

Vaccinations : bases immunologiques, indications, efficacité, complications


La vaccination est un acte médical à part entière qui engage la responsabilité du médecin. Cet acte doit obéir aux règles suivantes :

Angine de poitrine par athérosclérose coronarienne


Expression clinique de l’ischémie myocardique, l’angine de poitrine n’est ni une maladie, ni un syndrome, mais simplement un symptôme.

Cancer colorectal


L’incidence du cancer colorectal (CCR) varie dans un rapport de 1 à 25 dans le monde. Elle est la plus élevée en Amérique du Nord et Nouvelle-Zélande et la plus faible en Inde, Asie, Afrique du Sud. En Europe, elle est plus élevée au Nord qu’au Sud et à l’Ouest qu’à l’Est.