Aspects psychologiques dans l’insuffisance cardiaque

Parmi les pathologies somatiques chroniques et invalidantes, l’insuffisance cardiaque se caractérise non seulement par une limitation d’autonomie parfois majeure, mais aussi et surtout par le caractère anxiogène de la dyspnée et du risque permanent de la survenue d’un trouble aigu du rythme cardiaque et d’une mort subite.
Prendre en charge au mieux le patient insuffisant cardiaque implique une approche multidisciplinaire où psychiatres et psychologues exerceront leur rôle à plus d’un titre. Il s’agit d’améliorer la qualité de vie globale du patient, de dépister d’éventuelles complications psychiatriques, au premier rang desquelles la dépression majeure, de tenir compte de la gestion des émotions dans la prévention des troubles du rythme ventriculaires, ou encore d’adapter la prise en charge psychologique à l’expérience incomparable de la transplantation cardiaque. Finalement, l’abord psychologique du patient insuffisant cardiaque apparaît primordial, sans négliger le soutien de l’entourage mais aussi des équipes soignantes.

-->

TELECHARGER LE DOCUMENT

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire